LABEL ACCUEIL LIGUE AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

 

      

C’est un fait avéré, le nombre de pongistes compétiteurs va stagner, voire diminuer dans les années futures, et le développement de nos clubs passe nécessairement par un meilleur accueil du public « loisir ». On estime en effet que 3 à 4 millions de personnes jouent au ping-pong en France de manière plus ou moins occasionnelle et c’est donc une formidable perspective de développement pour nos clubs. Mais pour arriver à attirer puis fidéliser une partie de ces pratiquants dans nos clubs, il faudra sans doute revoir nos modes de fonctionnement qui demeurent encore essentiellement axés vers la compétition…

L’objectif de ce label est donc de contribuer à améliorer l’accueil dans nos clubs, afin d’arriver à attirer et fidéliser les licenciés de tous types,  et diminuer ainsi au maximum le taux de turn-over.

Il comporte "11 points gagnants" avec pour chacun d'eux un certain nombre de conseils. Pour obtenir le  LABEL ACCUEIL, les clubs devront remplir la fiche de positionnement accompagnant le présent document et obtenir au moins 7 points sur 11, sachant que les 4 premiers critères sont obligatoires.                                                                                                                                                                                                                       

Les clubs qui obtiendront le nombre de points nécessaires recevront un label sous forme de diplôme qu'ils pourront mettre en évidence dans leur salle, ainsi qu’un kit de communication de la FFTT.

La durée d'obtention du label est de 4 ans. A l'issue de cette période, le club devra renouveler sa demande en remplissant à nouveau la fiche de positionnement.

Les clubs qui n'obtiendront pas le nombre de points nécessaires pourront solliciter la Ligue pour les accompagner et les aider à obtenir ce label à terme.

 

LES 11 POINTS GAGNANTS :

 

Point 1 – Licencier tous les adhérents du club

C’est une obligation légale et un acte essentiel. Le pratiquant qui adhère au club, qu’il possède une licence promotionnelle ou traditionnelle doit se sentir concerné par son association. La finalité de la licence, outre les garanties d’assurance qu’elle procure, est de responsabiliser, valoriser et motiver le pratiquant mais aussi de développer et dynamiser le club et l’activité.

Point 2 – Distribuer un document de présentation du club

Etre toujours en capacité de distribuer à tout nouvel arrivant un document (dépliant, tract de présentation, livret d’accueil…) comprenant les informations essentielles du club, et notamment un planning des séances avec identification des publics concernés.

Point 3 – Encadrer avec des entraîneurs diplômés

Un encadrement de qualité est un gage de fidélisation des adhérents, mais il n’y a pas nécessairement besoin d’être surqualifié, en fonction des publics accueillis. Un Animateur Fédéral ayant un bons sens de l’accueil et sachant instaurer une ambiance conviviale peut largement suffire pour encadrer efficacement des séances sur le public « loisir ».

Point 4 - Favoriser la pratique féminine

Il existe de nombreuses façons de favoriser la pratique féminine. Elles sont régulièrement relayées sur le site de la ligue. Notons parmi elles :

- la création d’une section Fit Ping Tonic,

- l’instauration d’un système de parrainage féminin,

- l’organisation d’un tournoi mixte ou « tournoi des mamans »,

- la mise en place un créneau spécifique…

Point 5 - Accueillir

Identifier une ou deux personnes au club (entraîneur, dirigeant), ayant le sens de l'accueil et étant suffisamment disponible(s) pour prendre le temps de bien accueillir tout nouvel arrivant en lui présentant le fonctionnement du club et en l’orientant vers une personne avec qui il pourrait jouer.

Point 6 - Proposer des séances pour tous les publics

En fonction des possibilités existantes, s’efforcer de mettre en place des séances spécifiques pour le public loisir (jeunes et adultes), les féminines, les compétiteurs, voire d’autres publics (ping 4-7ans, retraités, entreprises, handisport, sport adapté…). Si les créneaux disponibles sont insuffisants, veiller à ne pas « exclure » les pratiquants non-compétiteurs.

Point 7 – Communiquer

C’est un élément essentiel pour pouvoir développer le club, sachant que la création d’un site Internet attractif et d’une page Facebook sont des éléments indispensables à l’heure actuelle. La diffusion d’affiches, de tracts et d’articles de presse sont également très efficaces sur le plan local.

Point 8 - Offrir un lieu de pratique accueillant

La propreté et la décoration de la salle (panneau(x) d’affichage mis à jour régulièrement, affiches de champions et championnes) constituent également un élément important, notamment pour le public féminin. Les clubs qui possèdent des toilettes, des douches et des vestiaires séparés hommes-femmes auront évidemment également plus d’atouts pour développer une pratique mixte.

Point 9 - Organiser des évènements promotionnels

Un club qui veut se développer ne doit pas se contenter « d’attendre le client », et doit nécessairement faire parler de lui en organisant des actions promotionnelles à destination des divers publics : présence au forum des associations avec démonstrations éventuelles, organisation de journées portes ouvertes, tournois, Premier Pas Pongiste, voire organisation d’une manifestation de type PING TOUR en allant à la rencontre du grand public…

Point 10 - Favoriser la pratique des jeunes

En leur réservant des créneaux spécifiques et encadrés qui correspondent à leurs attentes (pratique « loisir », entraînement compétitif), en organisant des stages durant les vacances scolaires, en organisant le Premier Pas Pongiste (pour les 4-11 ans), ou en mettant en place une section Ping 4-7 ans (baby-ping).

Point 11 - Former des dirigeants, des entraîneurs et des arbitres, et les valoriser

Ils constituent la pierre angulaire des associations sportives, et avoir des dirigeants, des entraîneurs, et des arbitres compétents et qualifiés est un gage de bon fonctionnement pour le club. Il suffit juste parfois de savoir les « dénicher » en étant à l’écoute des attentes de chacun (membres du club, parents…) et en leur confiant des petites missions dans un premier temps. Si « la mayonnaise prend », il sera toujours temps ensuite de les inciter à se former…

 

Vous trouverez en pièce jointe le tableau relatif à la liste des clubs ayant le Label Accueil, ainsi que la fiche de positionnement.