Le 12 octobre 2018, une date à marquer d'une pierre blanche.

Inauguration

Salle de la raquette : l’extension est en service depuis la rentrée

 Le président de Moulins communauté, Pierre-André Périssol, a fait équipe avec la préfète de l’Allier, Marie-Françoise Lecaillon, pour l’occasion.
 
C’est un lieu rare dans la région : l’extension de la salle de la Raquette, dédiée exclusivement au badminton et au tennis de table, a été officiellement inaugurée, hier soir, à Yzeure.

 Les badistes et pongistes de l'agglo ont fait leur rentrée dans une salle de la Raquette flambant neuve à Yzeure. Un équipement, porté par Moulins communauté (lire par ailleurs), et officiellement inauguré par Pierre-André Périssol , hier.

« On était là il y a quatre ans pour poser la première pierre, et il y a trois ans pour inaugurer la première phase dédiée au tennis, a rappelé le président de l'agglo. On a aujourd'hui un très bel équipement ouvert à l'ensemble des habitants de Moulins communauté. »

Et un gros coup de pouce pour le badminton, le club du BCMAY (Badminton Club Moulins Avermes Yzeure), ainsi que pour les quatre associations de tennis de table accueillies à Millepertuis. À savoir, les clubs de l'ASTTMA Montbeugny, de Moulins-Yzeure et de Souvigny, mais aussi la section tennis de table de la Retraite sportive de l'agglo moulinoise.

En plus des quatre courts de tennis, la salle de la Raquette comporte donc désormais neuf courts de badminton ou 14 aires de jeux pour le tennis de table. Avec un sol en résine plastique souple, spécialement conçu pour la pratique de ces deux sports.

 En présence notamment de la préfète Marie-Françoise Lecaillon, du maire d'Yzeure Pascal Perrin et de Joël Lamouche, vice-président de l'agglo en charge des grands équipements.

 1.420 m ²

C'est la taille de l'extension dont 1.330 m ² dédiés à l'aire de jeux et le reste accueillant cinq vestiaires et une salle
de convivialité.

12 mois

Le chantier de l'extension a duré douze mois. Pour rappel, la première phase de travaux du complexe de la Raquette avait démarré en juin 2014 pour un coût de
3,7 millions d'euros.

1,42 million

C'est le coût de cette seconde phase de travaux hors taxes, portée par Moulins communauté. L'agglo a reçu des subventions du Conseil départemental 251.000 €, et de l'État 655.000 € (CNDS 292.000 €, DETR 230.000 €,TEPCV 133.000 €).

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Partenaires