Fermeture exceptionnelle du secrétariat Mardi 23 avril 2019.

Voici l'interview de Philippe Ducrozet à paraître dans le prochain Ping Pong Mag suite à l'action de recherche de futurs clubs de haut-niveau qui a été lancée par la Ligue.

Accompagner les clubs vers l’élite : mode d’emploi !

                  Rencontre avec Philippe Ducrozet

Ping Pong Mag : Tu as programmé en  septembre ton départ de la présidence du club Loire Nord TT dont tu étais président fondateur en 2002, fort d’une riche expérience au plus haut niveau (le club LNTT atteint la pro A en 2016 et il est redescendu en PRO B cette saison NLDR ). Depuis septembre, tu es élu à la ligue AURA, peux-tu nous parler de la mission qui t’a été confié aux côtés de Laurent LOUVEL (conseiller technique de la ligue AURA, chargé du développement : ndlr) ?

Philippe Ducrozet : L’objectif chiffré de la ligue est d’avoir une pyramide d’équipes au sein de l’élite PRO et Nationale en 2024.

PPM : Quels sont les secrets ou recettes pour accéder à l’élite du tennis de table ?

P.D : (rires) Il n’y a pas de secrets, mais plutôt des ingrédients comme une structure associative forte, des bénévoles motivés et prêts à porter un projet et quelques recettes !

PPM : Tu reçois actuellement les clubs candidats à l’ascension vers l’élite : comment se passent les entretiens ? Quels sont les prérequis ?

P.D : Nous avons lancé un appel  à tous les clubs de niveau championnat National et Régional. Le premier entretien a pour fonction d’apprécier les motivations, objectifs, valeurs et ressources du club. Nous donnons des plans financiers à titre indicatif pour atteindre les différents paliers souhaités. Je propose éventuellement l’animation d’un brainstorming au sein des clubs demandeur pour les aider à définir leur projet associatif.

PPM : Quelles sont les craintes que tu rencontres pendant les entretiens ?

P.D : La peur de manquer de bénévoles et d’être absorbé par les tâches dirigeantes reposant parfois sur deux ou trois personnes. L’aspect financier arrive juste après.

PPM : Comment justement mobiliser des bénévoles ?

P.D : En créant des évènements attirants, exceptionnels qui créaient une dynamique d’organisation et en étant à l’écoute active très régulière des adhérents.

PPM : En termes de modèle économique actuel au sein de l’élite, quel est-il ? Comment le faire évoluer ?

P.D : Les recettes de la plupart des  clubs pros  reposent sur 70% de subventions, 15 à 20% de partenariats et 10 à 15% de manifestations et cotisations.  Nous devons augmenter la part du partenariat et développer le droit à l’image en faisant augmenter nos audiences et l’initiative des retransmissions du championnat Pro A sur Bein sport est une bonne chose.

PPM : Philippe, pour conclure, que souhaites-tu faire partager de ton expérience auprès des clubs ?

P.D : Convaincre les clubs, leur donner l’envie d’une belle aventure à vivre, apporter mon expérience et partager quelques recettes pour y parvenir dont nous reparlerons peut être ultérieurement !

 

Propos recueillis par Eric LE DEUC Délégué fédéral

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Partenaires